MISS ALICE DES P.T.T.
Comédie musicale en 3 actes

 
Retour au sommaire des ouvres   Retour à l'accueil

Livret de Tristan Bernard et Maurice Vaucaire

Représentée pour la première fois à Paris au théâtre de la Cigale le 14 décembre 1912. (S. : Soubies)

RÉSUMÉ

Frédéric, jeune homme sans le sou, est le petit ami d'Alice, employée au nouveau bureau des P.T.T. Quoique promise, elle est de moins en moins insensible aux avances d'un inconnu qui se présente à tout moment à son guichet. Un soir, Frédéric sauve la vie à Tanneguy, gentilhomme breton, attaqué par deux apaches, qui lui promet la moitié de sa fortune. Par un hasard extraordinaire, le gentilhomme est précisément le soupirant inconnu. Lorsqu'il s'aperçoit que son rival n'est autre que son sauveur, Tanneguy part à l'étranger. Si la trame principale est simple, Tristan Bernard la complique de plusieurs histoires secondaires, amoureuses, financières, et même cinématographiques, qui lui donnent l'occasion d'user d'argots pittoresques. Tout se finit bien et Alice choisit parmi ses deux prétendants, tous deux finalement enrichis, le gentilhomme pour lequel elle avait le plus de goût.

SOURCES

- Partition manuscrite autographe piano et chant, n. pag., en feuillets séparés par numéros.
- Plusieurs jeux d'épreuves de la partition piano et chant pour les numéros 10, 17, 18 et 24. Le plus tardif porte un tampon « Corrigé » et l'indication de la date : 16 janvier 1914.
- Partition manuscrite autographe d'orchestre, n. pag.
- Matériel d'orchestre (quinze parties séparées)
- Livret tapuscrit paginé par acte, 2-15, II-XIII, I-XII.