L'AMOUR PATRIOTE
Opérette en 3 actes

 
Retour au sommaire des ouvres   Retour à l'accueil

 

Livret de Francis GALLY et Jean KOLB

Représentée pour la première fois à Royan le 12 août 1913. (S. : Brindejont-Offenbach)

RÉSUMÉ

L'Amour patriote est une fable qui, sous la transparente évocation de la Révolution française, illustre le thème idéologique de l'union de tous les partis et de tous les français face au danger. Après trois actes de péripéties, de jalousies et de quiproquos, Sylvette et Dorvigny, elle fleuriste et lui auteur sans-culotte, s'unissent non seulement tous deux mais également avec le Marquis de Prévallau et mademoiselle Marie-Thérèse d'Arnonville - au départ sans sympathie envers le Tiers-État -, pour faire triompher la cause révolutionnaire.

À un procédé répétitif près, les dialogues sont réussis, et la pièce est bien menée. Les scènes bouffes alternent avec celles qui font avancer l'action et donnent trois actes équilibrés.

LA MUSIQUE

Le ballet de Pantagruel est réutilisé presque intégralement dans L'Amour patriote.

SOURCES

- Partition manuscrite piano et chant, paginée par numéros
- Partition manuscrite d'orchestre
- Matériel d'orchestre (quatorze parties séparées)
- Livret copié par Renée Terrasse, paginé par acte, 57-49-39 p.