GODEFROY
Fantaisie en 1 acte avec choeurs
Reprise et éditée sous le titre de
SIGISMOND

 
Retour au sommaire des oeuvres   Retour à l'accueil

 

Livret de Georges Courteline

Représentée pour la première fois à Paris au théâtre des Pantins le 10 mars 1900. (S. : Journal 1900 de Cl. Terrasse), 1 représentation.
Reprise à Paris sur la scène du Tréteau de Tabarin le 10 février 1901, sous le nom de Sigismond . (S. : Livret imprimé)

RÉSUMÉ

La scène se passe dans la salle, et ne raconte rien d'autre que l'agacement progressif d'un jeune homme tenant à la main un pétunia en pot, qu'une mère abusive et imposante, « large comme une tour et coiffée à la vierge », couve comme un nouveau-né. L'action est commentée sur un ton angélique par une récitante et un chour, disposés à l'étage supérieur. La pièce s'achève lorsque le jeune homme, ne supportant plus ni les remontrances publiques, ni les conseils, ni les vérités premières assénées par sa mère, se débarrasse de son pot de fleurs et s'écrie avant de quitter la salle :

« Quant à moi, j'en ai plein le dos ;
Je fuis par l'express de Bordeaux. »

SOURCES

- Partition manuscrite autographe piano et chant, 11 p.
- Partition manuscrite de copiste piano et chant, 15 p. [Il existe deux versions présentant diverses variantes]
- Livret imprimé, Paris, Juven, s. d. [c. 1901], 48 p. [Le livret contient des reproductions du manuscrit autographe de la musique de Terrasse pour choeur à une ou deux voix, des photos de représentation, et le livret de Panthéon-Courcelles des mêmes auteurs.]